« Afin de n’exclure personne, le web doit se rendre plus accessible » explique Florence Tagger, directrice de la Fab Design, centre développant les applications digitales SNCF (applis mobiles, sites web, interfaces digitales…). C’est également en considérant chaque besoin et les habitudes des utilisateurs du site que la Fab design a trouvé des solutions fiables pour rendre ses interfaces accessibles aux handicapés.

L’accessibilité numérique est essentielle sur un plan éthique : elle découle de ce que dicte la loi Raffarin (2005), laquelle promulgue la liberté d’accès et l’égalité des chances face à la communication (également).

Pour la SNCF, l’accessibilité numérique est loin d’être une démarche relayée au dernier rang des priorités : En 2006, les premières initiatives voient le jour avec la création des sites Web Ter. Le 1er décembre 2016, SNCF s’engage à accroitre la portée des sites et des applications du Groupe avec la signature du Pacte pour la promotion de l’accessibilité numérique.

Cette date marque par ailleurs une étape clé : la refonte du site SNCF.com. Et, cela, après deux ans de travail, des échanges d’idées et l’investissement de designers et développeurs formés à l’accessibilité numérique.

SNCF est l’un des premiers grands groupes français à bénéficier d’une labellisation pour le site SNCF.COM. Les informations livrées aux voyageurs, les informations institutionnelles du groupe sont rendues accessibles. Ce label est fort de sens et de valeur : il témoigne de l’engagement du groupe en matière d’accessibilité numérique et qui plus est, salue le travail des équipes mobilisées.

SNCF se démarque également avec « mon assistant visuel » ou encore par la publication du Livre Blanc, un guide d’initiation à l’accessibilité numérique.