« Autonomic », le salon de référence des acteurs du handicap, grand-âge et du maintien à domicile s’est installé à Lille en novembre dernier. La prochaine édition se déroulera à Bordeaux, le 25 et 26 mars 2020 au Parc des Expositions. Ce salon couvre sept autres villes françaises : Paris, Bordeaux, Marseille, Nancy, Toulouse, Lyon et enfin Rennes. Quid des nouvelles idées et produits vus à Lille ?

Focus sur quelques dispositifs remarquables…

Des sociétés leaders sur le marché de l’accessibilité ont présenté leurs dispositifs adaptés au handicap. Ces objets, produits et solutions représentent des moyens nécessaires et utiles qui permettent d’améliorer la qualité de vie des personnes en perte de mobilité : fauteuils roulants, dispositifs sonores, véhicules adaptés, aménagement de la cuisine (Amr Concept), aides techniques personnels ou à installer dans les Établissement Recevant du Public et sur l’espace public, mutuelles, assurances, ont été présentés aux professionnels du secteur, aux personnes à mobilité réduite et aux proches des personnes handicapées.

Parmi ces solutions, la Peugeot Rifter Haccess lancée en 2019 s’est imposée comme une valeur sûre pour les transports des personnes en fauteuil roulant. Avec ses sièges pivotants en option, elle offre une capacité de 6 ou 7 places.

De même, les fauteuils roulants innovants tel Q6 EDGE 3.0 par Pride Mobility qui profitent de l’élévateur d’assise level de 30 cm (de série), de la bascule d’assise électrique 50°et d’un dossier biomécanique pour plus de confort et de performance…   

Un système de commande oculaire I SERIES par TOBII DYNAVOX permet l’exploitation du potentiel de chacun grâce à la communication, l’accès à l’ordinateur et le contrôle d’environnement par le regard. Quant à Raptor, ce dispositif de propulsion électrique, il possède des capacités fonctionnelles telles que la marche arrière, le couple élevé du moteur (etc.).

La vie adaptée, le quotidien « autrement »

Les associations ont pour l’occasion bénéficier d’un espace de parole pour expliquer leurs actions de sensibilisation mais aussi leurs initiatives pour aider au déploiement d’une société plus adaptée : A ce titre, nous remarquons le travail assidu de AccessiJeux, une association qui adapte les jeux de société modernes pour les rendre accessibles aux personnes mal et non-voyantes.

Le sport bien entendu est un des leviers de socialisation et d’épanouissement des personnes à mobilité réduite par le biais notamment de la réappropriation du corps, et de l’exploitation de ses capacités. Résilience, challenge et dépassement de soi peuvent être des objectifs atteints grâce à la discipline sportive. Les associations « handisport » œuvrent avec brio depuis 1954. Grâce au sport, les limites s’effacent et les frontières aussi, grâce à l’effort, au plaisir et à la volonté.

Il en est de même pour les loisirs qui permettent la détente, le divertissement et le rire, ce-dernier allégeant la vie du poids de l’ennuie et de la douleur d’être en apparence « différent ».

Sans occulter le tourisme, domaine qui voit s’épanouir de nombreuses solutions : plateformes collaboratives où des logements adaptés sont proposés à la location ou encore « Tour Operator » incluant au programme du voyage, les contraintes propres à la perte de mobilité des individus : bus locomotions et hôtels adaptés, visites de sites touristiques accessibles en fauteuil roulant, musées accessibles aux malentendants, sourds et non-voyants (etc.). Toutes ces initiatives témoignent des efforts menés pour que la vie des personnes en situation de handicap puisse ressembler à celle des autres personnes même si elle doit nécessairement être organisée « autrement ».

Par ailleurs, ce salon a été le point de rencontres des acteurs du monde du handicap et d’un public d’intéressés qui ensemble ont pu échanger et se rencontrer. Et d’ailleurs, des animations artistiques et culturelles, des démonstrations et des animations sportives, des conférences, des forums, et des débats ont favorisé cela, tout en stimulant les synergies entre les différents visiteurs.

Innover pour que le quotidien de chacun s’améliore

Le salon a également permis de découvrir des innovations intéressantes tant du point de vue de leur design que de leur technologie : borne sonore, plateformes collaboratives en ligne.

Ces outils permettent de considérer l’objet même du « dispositif » comme étant ludique, beau, décoratif ! Quant aux sites internet, ils offrent plus de perspectives de vie et de possibilités de rencontres aux personnes à mobilité réduite notamment grâce aux voyages.  

Parmi ces innovations, nous retenons donc la borne colorée SmartEar destinée à la sécurité et au confort des malentendants : Dans une déclinaison de couleurs vives et lumineuses, cet objet aux lignes courbées et modernes affiche un style épuré qui se fond dans la décoration et surtout s’y adapte.  Ainsi, on en oublie l’aspect purement fonctionnel et utile, voire même peu séduisant du dispositif en lui-même, au profit de sa place dans le décor et l’espace.

Ce type d’innovation est le résultat du travail des ingénieurs et designers des bureau des études qui s’appliquent à associer aux contraintes « ergonomie », « fonctionnalité », une touche d’originalité agréable et moins ennuyeuse.

L’ensemble de ces acteurs, professionnels du salon favorisent l’émergence de nouvelles idées, des créations inspirées et des aides plus humaines et attractives. Ensemble, elles améliorent le quotidien de tous et la perception de chacun au sujet de l’invalidité et de la déficience.